A la une

La soirée de gala du centenaire au lycée d'Occitanie réunit plus de 500 invités

Toulouse (31) Chefs, élèves, anciens du lycée, parents d'élèves se sont retrouvés pour une soirée placée sous le signe de la fête et du partage.

 
 
 
 
 
Le gâteau du centenaire.
 
 
 

Depuis cent ans, 10 000 élèves sont passés sur les bancs du lycée
d'Occitanie de Toulouse... Lancées il y a quelques mois, les festivités du centenaire de l'établissement ont impliqué tous les étudiants, toutes sections confondues. De la création du logo à l'organisation des repas d'anciens, chacun a eu un rôle à jouer. "Nous avons réussi à recréer du lien entre les anciens et les nouveaux, explique Yves Quissac, le proviseur du lycée. J'ai vu des sourires, des complicités qui font chaud au coeur."

Une réussite orchestrée par Jean-François Lucas, le président de l'association Le Centenaire du lycée hôtelier de Toulouse : "J'ai le sentiment que ces manifestations ont renforcé les liens entre personnel, étudiants et parents."

Une transmission de la mémoire

De nombreux événements qui ont émaillé cette année, comme la table ronde organisée entre les anciens et les nouveaux du lycée. "Des moments riches en partage, s'enthousiasme Jean-François Lucas. Les anciens aiment transmettre leurs anecdotes, leur savoir-faire... et les jeunes sont très en demande."

Le 30 novembre, 550 personnes se sont retrouvées pour la soirée du gala du centenaire : chefs, élèves, anciens du lycée, parents d'élèves... Parmi les moments forts, les retrouvailles entre camarades - certains ne se sont pas vus depuis cinquante ans - ou encore le retour de chefs étoilés. Yves Quissac a souligné les belles réussites du MOF Jean-Luc Danjou, qui a enseigné trente ans au lycée, d'Oscar Garcia, le plus jeune chef étoilé de France en 2014, de Gérard Guarrigues, de Dominique Toulousy ou encore de Yann Brys.

Les festivités du centenaire se poursuivent tout au long du mois de décembre.

Dorisse Pradal

Pour l'Hôtellerie Restauration le mardi 6 décembre 2016

 

 

Parrainage de la 10ème promotion des concierges

      

La 10ème promotion des concierges "Clés d'Or" prête pour accueillir leur parrain 2017, Monsieur Philippe Leboeuf, Directeur Général du Mandarin Oriental à Paris.
 

Le mercredi 23 novembre 2016 à l'Hôtel d'application du lycée d'Occitanie.

 

 

Gasconh'A Table

Ce samedi 26 novembre 4 élèves représentaient notre établissement lors de l’édition du Concours Gasconh'A Table, concours présidé par André DAGUIN,  qui a eu lieu à Samatan.

 

Etaient  présents :

PICHEYRE  Anthony de Ter BAC Pro Cuisine accompagné de Laurent MASSONIE

DUBOYS Manon de MC Sommellerie accompagnée de l’équipe pédagogique  de MC Som

DUFFORT Margot de MC Sommellerie accompagnée de l’équipe pédagogique  de MC Som

JUAN Alain de MC Sommellerie accompagné de l’équipe pédagogique  de MC Som

Sur quatre équipe engagées nos élèves étaient présents dans trois équipes.

 

Le palmarès de nos élèves :

Margot DUFFORT est Lauréate pour la catégorie Sommellerie et Lauréate par équipe. Margot était associée à une élève du CFA de Pavie dans le Gers qui termine première en cuisine.

Manon DUBOYS de MC som était associée à un élève du CFA de Pavie et terminent seconde en sommellerie et seconde par équipe

Anthony PICHEYRE de Bac pro Cuisine et Alain JUAN de MC Som se classent troisièmes en individuels et par équipe.

Félicitations à chacun d'entre eux.

 

 

 

RENCONTRE PARENTS-PROFESSEURS

La rencontre parents-professeurs aura lieu le Vendredi 9 décembre de 13h30 à 18h30

La prise de rendez vous se fait sur les documents remis aux élèves, sinon veuillez contacter le professeur principal de la classe de votre enfant par mail (pour les élèves qui sont en stage)

 

Workshop Tourisme

Quand les professionnels du Tourisme rencontrent les élèves de BTS Tourisme.

Dans le cadre de la semaine Ecole / Entreprise, le jeudi 17 novembre 2016, plus de vingt professionnels du tourisme locaux sont venus à la rencontre de nos élèves de BTS Tourisme.

Passion et réalité professionnelle étaient au rendez-vous de cette rencontre organisée à la façon d'un "speed dating"  pendant laquelle chacun a pu aller vers l'autre et des relations empreintes de professionnalité ont pu être nouées.

Préparé avec efficacité et discernement, cet événement devrait être un marqueur du parcours de professionnalisation de nos étudiants. Félicitations aux étudiants très impliqués et à leurs professeurs investis et tout particulièrement leur meneuse de jeu, Madame Nouziès.

Tous ces partenaires du groupe IMPACT ont pu se retrouver de façon très conviviale au restaurant d'application où leur a été proposé un succulent dîner élaboré et servi par les élèves de 1TH sous la houlette d'Anaïs Brioual et de Frédéric Bielle.

Souhaitons qu'une autre édition puisse avoir lieu l'an prochain.

 

Plus de photos ....

Le Proviseur

 

Campagne Arrêt du Tabac avec l'Hôpital Larrey

Depuis la rentrée, les élèves de Terminale Bac Pro cuisine ont élaborés des recettes diététiques pour la journée Larrey Tabac à l'hôpital Larrey. Durant la journée du 13 octobre 2016, ils ont confectionné devant les visiteurs 25 plats différents (smoothies, entrées, plats et garnitures, desserts).

Cette journée a été une réussite et l'équipe de Tabacologie de l'hôpital Larrey a été satisfaite de la prestation de nos élèves.

"Tous les membres de l'équipe et moi-même tenons à vous exprimer, ainsi qu'à vos élèves, tous nos remerciements pour votre participation toujours aussi agréable et "savoureuse"." selon le docteur  Rose-Marie ROUQUET (Pneumologue spécialiste du sevrage tabagique et responsable de cette journée)

Laurent Massonié

 

La remise des diplômes de la session 2016 aura lieu le mardi 13 décembre 2016 à 16h dans le hall du lycée.

 

La journée portes ouvertes aura lieu le samedi 28 janvier 2017 de 8h30 à 12h30 (remplir le formulaire en ligne pour y participer, rubrique PORTES OUVERTES 2017)

 

Centenaire du Lycée d'Hôtellerie et du Tourisme d'Occitanie
 
Je vous invite à regarder la video diffusée le 11 octobre 2016 aux informations des locales de France 3 Midi-Pyrénées.
 
 
 
 
De l'Ecole Hôtelière des Pyrénes au Lycée d'Hôtellerie et de Tourisme d'Occitanie
 
 
Jeudi 29 septembre 2016 avait lieu au Lycée d’Hôtellerie et de Tourisme d’Occitanie de Toulouse, académie éponyme , un rassemblement pour fêter les 20 ans de la formation professionnelle d’établissement Assistante Gouvernante Générale des Secteurs Hôteliers.
 
 
"HAPPY CULTURE lycée Hôtelier d'Occitanie"
Extrait d'un article paru dans l'Hôtellerie Restauration du 19 septembre 2016
 
L'hôtel d'Occitanie, hôtel d'application du lycée de Toulouse, a organisé un atelier apiculture ("happy culture") animé par Cyril Kefuss, apiculteur, pour les élèves de terminale CAP services hôteliers le 14 septembre dernier. Cinq ruches ont été installées sur les toits de l'hôtel et le miel a ensuite été récolté par les élèves. 

Véritable produit de terroir, le miel des jardins d'Occitanie sera commercialisé en octobre à la réception de l'hôtel d'application et proposé aux clients au petit déjeuner. Les élèves de mention complémentaire cuisinier en dessert de restaurant seront également sollicités pour créer un dessert avec ce miel.

L'objectif de l'établissement scolaire est de promouvoir auprès des jeunes le rôle de l'abeille comme sentinelle de l'environnement et actrice de la biodiversité. C'est également de bâtir des projets communs autour du développement durable, de faire vivre de manière concrète la notion de fraternité et de montrer aux jeunes qu'ils sont capables de s'engager ensemble dans un même projet, au-delà de leurs différences.


--
Jean-François Lucas
Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques

 

PENDANT LA FÊTE SAINT MICHEL

Pour la cinquième année consécutive, la Fête Saint Michel s’est installée aux portes de notre lycée.

Bien que toutes les précautions soient prises sur la fête pour faciliter son bon déroulement, il nous appartient d’organiser différemment le lycée du 12 septembre au 15 octobre 2016.

En conséquence, il a été décidé :

  • Les élèves internes doivent rester à l’intérieur du lycée.
  • Les élèves demi-pensionnaires peuvent sortir du lycée à la fin de leur dernière heure de cours de la journée pour regagner leur domicile.
  • Les élèves externes sont priés de demeurer dans l’enceinte du lycée et ne sont autorisés à sortir qu’aprèsla dernière heure de cours du matin ou de l’après-midi.
  • Les élèves sont priés de ne pas stationner devant le lycée au moment mais d’entrer immédiatement dans l’enceinte du lycée.
  • Un espace fumeur provisoire, pour les inconditionnels de la cigarette, est matérialisé à l’intérieur du lycée, sur le parvis devant la grille principale. Tout élève surpris à fumer en dehors de ce périmètre sera puni ou sanctionné en cas de récidive.

 

Nous rappelons que pour des raisons de sécurité, seul le portillon doit être emprunté par les élèves pour pénétrer dans l’établissement. En cas de fermeture de ce dernier, il convient d’utiliser l’interphone situé à l’extérieur du portail.

Pour quitter l’établissement en dehors des heures d’ouverture du portillon, il est nécessaire d’utiliser le portillon à côté de l’accès des véhicules. En aucun cas, le portail permettant l’accès aux véhicules ne doit être emprunté par les piétons.

Le Proviseur

 

 

 

1916-2016

Centenaire du Lycée Hôtelier de Toulouse

-----------------------

 

 

Mesures de sécurité dans le cadre du Plan Vigipirate

Suite aux attentats survenus à Paris le vendredi 13 novembre 2015, un certains nombres de mesures ont été prises. Certaines d'entre elles concernent les établissements scolaires.

  • le lycée fonctionnera normalement dès le lundi 16 novembre 2015.
  • Le plan vigipirate réactivé implique un contrôle plus strict des accès: vérification des badges apposés sur le pare-brise des véhicules tant pour les personnels que pour les élèves et donc interdiction d'accès pour tous les véhicules non munis de badges.
  • Vérification des accès piétons en continu - prévoir un roulement des personnels vie scolaire avec un appui des personnels de direction - contrôle des carnets de correspondance que chaque élève doit être en mesure de présenter.
  • Obligation faite aux visiteurs de s'identifier auprès de l'agent d'accueil.

 

Jusqu'à nouvel ordre, les regroupements d'élèves devant le lycée doivent être évités.

 

Souvenir autour d'une glace

Les élèves de Première et Terminale du Lycée Hôtelier ont réalisé en cours d’arts appliqués/arts plastiques des travaux photo sur le thème du « Souvenir autour d’une glace », une Madeleine de Proust version glacée.

Ce projet graphique et plastique a été réalisé en groupe. Dans un premier temps, les élèves ont rédigé un souvenir -faisant souvent référence à leur petit enfance- en utilisant des qualificatifs qui leur ont permis par la suite de réaliser des transpositions visuelles. Ils y ont décrit précisément des saveurs, des parfums, des sensations, des couleurs, des lieux : fête foraine, plage, place de village, atmosphères abstraites ou poétiques, des motifs, des impressions, des formes, des objets, des personnes, … Ces descriptions détaillées et contées leur ont permis de mettre en scène leur souvenir glacé dans une traduction imagée en utilisant au maximum le second degré et en respectant certains codes de mise en forme, de cadrage et de contenu.

 « La relation artistique avec la nourriture tient à la qualité du récit : un mets raconte une histoire, l’art du cuisinier est de savoir le transmettre au gastronome qui est, on le sait, un mangeur d’images » Claude d’Anthenaise, conservateur de musée.

 «  La nourriture est liée aux souvenirs d’enfance, d’ailleurs pour les desserts je veux toujours la part la plus grosse. » Matali Crasset, designer et plasticienne.

Noms des élèves : 1- Coline Algans, Laurent Carail, Anaïs Bardy TTH2 / 2- Juliette Legrand, Jade Exposito 1TH2 / 3- Laurélia Fartas, Aurélie Nabti, Nolwen Vallée TPRO1 / 4- Yanis Bettenfled, Paulin Louise, Charlotte Peral / 5 - Jean-Baptiste Fernandez, Thomas Cordelier, Alexis St Sernin TPRO1 / 6 - Cassandra Tisserand, Camille Goerge, Benjamin Boncourre 1PRO1 / 7- Florence Hochain, Loïc Brossard, Evance Garcia 1PRO1 / 8- Marine Amiel, Thaïly Sessa Sartor, Lisa Galy 1PRO2 / 9 - Naomi Pradelle, Marie Cassignol, Margot Bausson TTH2 / 10- Manon Bernabeu, Lisa Hammani, Aliénor Plaize TPRO2 / 11- Maéva Roby, Alicia Simon TPRO2 / 12- Laura Boué, Julie Chauvindal 1TH2

 

 

 

 

 

 

 

 

Banquet des 2TSB dans la salle des illustres au Capitole de Toulouse

L'équipe au grand complet sous la direction de Thierry Raynier pour accueillir les souverains de Royaume de Suède sous les ors de la République pour un grand service à la Française dans la salle des Illustres au Capitole.

Un soupçon de stress, un rien de pression, une grosse rasade de passion, une bonne dose de fierté, un cocktail original et rafraîchissant. A vos liteaux...

 

Le roi Carl XVI Gustaf et son épouse la reine Silvia sont arrivés hier en France pour un séjour de trois jours qui se conclura à Toulouse. Le couple va devoir se plier à un timing serré. Les visites des chaînes d'Airbus et du Cnes sont aussi au programme.

Leur dernière visite officielle en France remonte à 1980 quand le président de la République s'appelait Valéry Giscard d'Estaing.

Le roi Carl Gustav et son épouse la reine Silvia ont entamé hier une visite de trois jours en France placée sous le signe des sciences et de la recherche, mais aussi de l'environnement et de l'intégration. L'objectif de ce voyage d'État est clair : accroître les possibilités de coopération franco-suédoise que nous ne connaissons souvent qu'à travers le prisme d'Ikea, d'H & M ou d'Electrolux.

Le programme des deux époux royaux est chargé. Arrivé hier matin, le couple obéissait à un timing précis avec, dans l'après-midi, une visite symbolique au Parc des Princes, là où jamais un souverain n'avait encore posé les pieds. Le couple était attendu par leur compatriote Zlatan Ibrahimovic, celui dont l'ancien tennisman Björn Borg dit qu' «il est plus célèbre qu'Ikea». Cette rencontre était l'occasion de présenter la fondation PSG et ses actions en matière d'insertion sociale. Cette journée de mardi s'est clôturée par un dîner offert à l'Élysée.

Changement de ton aujourd'hui où Carl Gustaf inaugurera une conférence internationale sur le climat et l'énergie organisée conjointement par les ministères français et suédois de l'environnement.

Magret et pastis gascon…

Le volet toulousain occupera largement ce séjour tourné vers l'industrie aéronautique et spatiale. A cette visite d'État, assiste une forte délégation d'entrepreneurs. Ce jeudi, Carl Gustaf et la reine Silvia visiteront les chaînes d'assemblage de l'Airbus A 350 et de l'A380, avant d'être reçus à l'académie des Jeux Floraux, puis dans le Salon rouge du Capitole pour un déjeuner officiel. Des tables seront installées salle des Illustres pour cent soixante convives. Au menu : pressé de foie gras et magret de canard, confiture d'hypocras, suprême de pigeonneau et pastis gascon avec soupe de pruneaux à l'armagnac… préparés dans les cuisines centrales de la ville de Toulouse et servis par des élèves de l'école hôtelière. L'après-midi s'achèvera par une visite de la basilique Saint-Sernin et le Centre national d'études spatiales.

Mais auparavant, le premier couple suédois aura un long entretien avec Jean Tirole, directeur de la Toulouse School of Economics, auquel le roi Carl Gustaf remettra le prix Nobel d'Économie le 10 décembre à Stockholm. «Quand j'ai été convoqué à la cour royale pour passer le programme en revue, c'était justement après l'annonce du prix Nobel. Le Roi s'est félicité d'avoir eu l'intuition de choisir Toulouse», indiquait hier Veronika Wand-Danielsson, nouvelle ambassadrice de Suède, qui représentait auparavant son pays à l'Otan.

 

J-M D pour la La dépêche - Publié le 03/12/2014

 

 

Alain Ducasse en visite à Toulouse.
 

Alain Ducasse entouré par l'équipe des concierges de la formation Clés d'Or dans la loge de l'Hôtel d'Occitanie lors de leur rencontre le mercredi  19 novembre 2014.

Le lycée des Métiers de l’Hôtellerie et du Tourisme de Toulouse propose depuis 8 ans une formation au Métier de Concierge d’Hôtel, la seule reconnue par l’Union Nationale des Concierges d’Hôtels « Les Clefs d’Or » France.
Alain Ducasse, parrain de la 8ème promotion leur a rendu visite aujourd’hui, accompagné de Dominique Guidetti, Président de l’Association des Clefs d’Or et de Philippe Verdumo, Vice-Président délégué à la commission Formation Professionnelle d’Etablissement. L’occasion d’échanger avec les étudiants, et de rappeler le rôle et l’importance de la formation professionnelle.

Extrait de la page Facbook de Monsieur Alain Ducasse

 

 

NEWREST AU LYCEE HOTELLERIE-TOURISME D’OCCITANIE (TOULOUSE)…

Pour la première fois dans nos locaux de rue de l’abbé Jules Lemire, nous avons reçu avec plaisir et honneur le groupe NEWREST venu à la rencontre de nos étudiants de BTS HOTELLERIE-RESTAURATION, le lundi 17 novembre 2014.

Après un café d’accueil organisé par JF LUCAS- chef de travaux-, M. QUISSAC –Proviseur- a accueilli les 3 représentants du groupe au premier rang desquels, Olivier MAURICETTE ancien élève du lycée (BTS promotion 1990) et Vice Président du groupe depuis 2012, superviseur de toutes les opérations p

 

our la France.

Etaient présents, Mme Gennari (responsable stages BTS) et les professeurs principaux des 4 classes de BTS H R (Années 1 et 2).

A partir de 9h jusque midi, dans la salle Robert CANTON, les 140 étudiants de BTS HR et leurs professeurs ont suivi avec attention les propos des 3 intervenants à savoir : -

- Olivier Mauricette, vice-président France ;

- Guillaume Jarlan Responsable Ressources Humaines à l’International ;

- Eric Llorens Directeur des Ressources Humaines France.

Cette rencontre a été l’occasion pour nos étudiants de découvrir une jeune entreprise Toulousaine (18 ans cette année) qui, entre autres, a la spécificité d’appartenir à ses dirigeants.

« Né Catair en 1996 à Toulouse, le Groupe Newrest, cofondé et présidé par Olivier Sadran et Jonathan Stent-Torriani, compte aujourd'hui parmi les leaders mondiaux du catering multi-secteurs. Le Groupe, dont les actifs sous gestion s’élèvent à 1'085 Millions d'euros en 2013, emploie plus de 25.000 collaborateurs dans 49 pays. Newrest est le seul caterer à intervenir sur l’ensemble des segments de la restauration et des services associés : catering aérien, buy-on-board, duty-free à bord, catering ferroviaire, concessions retail, restauration collective, bases-vie et services de support.

Newrest s’est engagé dans un processus d’amélioration et d’innovation constante dans les services proposés à ses clients, ainsi que dans le bien-être et la progression de ses employés et cadres. Le développement durable de l’entreprise et le respect le plus total des valeurs sociales et environnementales sont au cœur de ses activités. »

Après l’intervention des 3 membres de NEWREST, beaucoup de questions ont fusé de la part de nos étudiants qui ont été touchés par la dimension humaine de ce grand groupe mais aussi par la variété et spécificité de leurs activités ainsi que la diversité des emplois offerts.

Des rendez-vous ont été pris avec des étudiants désireux d’intégrer le groupe qui pour des stages longs de fin de première année, qui pour des embauches pour les sortants de 2TS à partir de juin 2015.

A l’issue de la conférence les intervenants, enseignants et M. LE Proviseur se sont retrouvés autour d’un déjeuner concocté et servi par la classe de 1PRO au restaurant d’initiation.

Avant de nous quitter, les membres de NEWREST ont tenu à visiter notre hôtel  d’application.

Enfin RDV a été pris pour l’an prochain afin de renouveler puis pérenniser ce partenariat.

Merci à Olivier Mauricette et ses collaborateurs pour la qualité de leur intervention.

Thierry RAYNIER - Professeur certifié service-accueil.

 

Des anciens élèves, une ancienne collègue du lycée en bonne voie pour le MOF, Synthia Wojnarowicz , Bruno Casassus-Builhe

"Le 4 novembre dernier, au lycée René Auffray à Clichy (92), 41 candidats ont donné le meilleur d'eux-mêmes lors des épreuves qualificatives du MOF maître d'hôtel, du service et des arts de la table. Ils sont dix à avoir reçu un courrier du comité d'organisation des expositions du travail (COET) qui confirme leur accès à l'ultime étape : la finale. "C'est un bon cru. Le niveau est supérieur - à l'égard des difficultés des épreuves qui ont été augmentées, et d'une exigence de connaissances plus élevée - par rapport à la précédente édition. La meilleure note est de 13.93/20 contre 13.36 pour la session 2009/2011", indique le président de classe Gérald Louis Canfailla, autorisé à communiquer par le comité d'organisation du concours.

Les 10 prétendants au col bleu-blanc-rouge : Bruno Casassus-Builhe (Hôtel de France, Auch), Kévin Chambenoît (Hôtel Le Bristol, Paris), Synthia Wojnarowicz, Jean-Sébastien Aubert (Sénat, Paris), Laurent Delarbre (lycée hôtelier de Gascogne, Talence), Yoann Grégory (La Dame de Pic, Paris), Olivier Alglave (Le Mont d'Arbois, Megève), Jean-Michel Robier (Ferrandi, Paris), David Bisque (Hôtel Terre Blanche, Tourrettes), et Mickael Magnier (L'Auberge du jeu de paume, Chantilly).

Ils se retrouveront en finale en février 2015. La date exacte et le lieu - pour sûr à Paris - restent à confirmer.
"

Hélène Bine pour l'Hôtellerie Restauration, le 20 novembre 2014

A Synthia! A Bruno !

Nous sommes à ses côtés pour les soutenir et les supporter pour que leur rêve soit exaucé! Courage et sérénité...

 

 

Sevrage tabagique à l'hôpital Larrey : «On a entre 20 et 30% de réussite»

 

 

La Santé près de chez vous

L'unité de sevrage tabagique de l'hôpital Larrey organise jeudi sa cinquième journée d'information sur le sevrage tabagique. Elle reçoit chaque année 2000 personnes en consultation.

Le docteur Rose-Marie Rouquet, spécialiste du sevrage tabagique à l'hôpital Larrey, le répète : «Le tabac est une drogue. C'est difficile d'arrêter». À l'occasion de la 5e édition de la journée Larrey tabac, la pneumologue nous rappelle également les enjeux des politiques anti-tabac.

Les candidats au sevrage sont-ils toujours aussi nombreux ?

Oui, leur nombre progresse. Beaucoup souhaitent arrêter mais n'y arrivent pas, le tabac est une drogue. À Larrey, nous sommes les seuls à ne pas subir de baisse avec l'émergence de la cigarette électronique.

Comment analysez-vous cet engouement pour la cigarette électronique ?

Beaucoup de fumeurs y voient le moyen de laisser tomber la cigarette, de réduire les risques pour leur santé tout en conservant le geste et la prise de nicotine. Ils ont l'impression de garder la main.

La cigarette électronique doit-elle être proposée comme une solution anti-tabac ?

Ma position est claire. La e-cigarette peut être un outil d'aide au sevrage mais avec l'aide d'un tabacologue. Je souhaite l'interdiction du vapotage dans les lieux publics et l'interdiction de la cigarette électronique chez les jeunes : c'est une porte d'entrée vers le tabagisme classique. Vapoter, c'est la renormalisation du tabagisme et ça peut être incommodant : les quantités de nicotine délivrées dans l'atmosphère ne sont pas négligeables. On a trouvé de la cotinine (marqueur qui évalue la présence de nicotine) chez des vapoteurs passifs. La nicotine fumée est connue pour ses effets cardio-vasculaires aigus, c'est un promoteur de tumeurs et elle pourrait induire des neurodégénerescences chez les jeunes. Quant au propylène glycol et aux arômes chauffés de la cigarette électronique, on ne connaît pas leurs effets à long terme.

Quelle attitude adopter alors ?

Il faut rester ferme. Pour moi, la e-cigarette devrait devenir un substitut mais proche du médicament et délivré comme tel. Elle ne doit en aucun cas devenir un accessoire à la mode ou un outil de promotion pour les jeunes. Les nouvelles cigarettes électroniques sont en train de devenir hautement performantes en matière de délivrance de nicotine, elles vont induire des dépendances comme la cigarette classique.

Paquet neutre en 2015, hausse du prix du paquet : ces mesures ont-elles un intérêt ?

Le paquet neutre est un outil efficace contre le marketing et le poids des cigarettiers même s'il ne va pas dissuader ceux qui fument depuis longtemps. Il faudrait arrêter totalement la publicité, vendre sous le comptoir. Quant au prix du paquet, une hausse de 30 centimes c'est trop peu, cela va juste maintenir les marges des cigarettiers qui dictent aujourd'hui leur loi aux États.

Quel est le taux de réussite de vos consultations ?

Entre 20 et 30 %. C'est peu, mais le tabac est une drogue dure. Mon conseil ? Se faire aider pour bénéficier d'un soutien, pour mieux gérer son stress, optimiser le traitement médical et bénéficier d'un suivi qui peut aller jusqu'à un an.


Le chiffre : 73 000

morts >Par an. En France, chaque année, 73 000 personnes meurent des suites du tabac. C'est l'équivalent de 200 morts par jour.


 

Modifier le commentaire 

par Yves Quissac le 06 déc. 2016 à 15:26

haut de page